Fondation pour la culture scientifique et technique

Vous êtes enseignant

Vous souhaitez acceuillir un intervenant dans votre classe ou participer à lʼaction professeurs en entreprise.

Je mʼinscris

Vous êtes ingénieur ou technicien

Vous avez envie dʼaller à la rencontre des collègiens ou lycéens pour témoigner de votre parcours et de votre métier.

Je mʼinscris

Newsletter C.Genial

Restons connectés

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • Flickr
  • LinkedIn

La Fondation C.Génial partenaire de lʼÉducation nationale

Plus dʼinfos

Actualités de la Fondation

Concours C.Génial : Oslo, un voyage de dengue !

14/09/2014Revenir à la liste des articlesConcours C.Génial : Oslo, un voyage de dengue !

Elise, Muriel, Vincent et leur professeur Jacques du lycée Parc de Vilgénis à Massy, lauréats du prix Schlumberger de la Fondation C.Génial racontent leur projet méné avec l'Atelier Scientifique et leur prix : la visite du Technology Center de Schlumberger à Oslo. 

 

Le projet : propagation de la dengue en France métropolitaine

 

Suite à la découverte en 2010 de cas autochtones de dengue dans le Sud de la France, nous, les 15 élèves de l'Atelier Scientifique, nous sommes demandé si une propagation de cette maladie était possible en métropole. Notre objectif était de déterminer le nombre d’hommes porteurs du virus de la dengue à partir d’hypothèses que nous faisons évoluer.

 

Pour cela, nous avons travaillé par groupes interagissant constamment entre eux : l’un étudiant les caractéristiques biologiques du moustique tigre, l’autre les phénomènes géographiques et démographiques et un dernier la modélisation. Prenant en compte les informations que nous récoltions et les questions que nous nous posions, nous avons effectué de nombreuses modélisations et compris que l’Homme et non le moustique véhiculait la dengue. Après neuf mois nous avons réussi une modélisation cohérente.

 

Une épidémie peut débuter à Nice si 5 porteurs asymptomatiques arrivent en même temps à Nice et que le nombre de moustiques tigres est suffisant. A partir d’un seuil la maladie peut même « sortir » de Nice. Nous avons réalisé une modélisation de Nice à Toulon.

 

Pour en savoir plus sur leur projet : le dossier du projet ici / la vidéo du projet en cliquant ici

 

La visite 

 

Nous avons débarqué à Oslo sous une pluie torrentielle. Quand nous sommes arrivés à l’hôtel - un superbe chalet d’une taille vertigineuse - le temps s ‘éclaircissait. Après un court repos, nous sommes repartis sur Oslo : découverte du métro, maisons en bois de toutes les couleurs… Nous avons ensuite fait une balade ensoleillée vers le port, et fini la soirée dans un très bon restaurant.

 

Le lendemain, direction Schlumberger Oslo Technology Center où Sylvain, responsable du Métier Electronique, nous a attendus pour une présentation de l’entreprise et du site. Rencontre avec Rob, le tortionnaire des matériaux, dans les labos. Suite de la visite en découvrant une salle contenant 5 000 capteurs. Contrairement à ce que l’on pensait, derrière les plateformes pétrolières existent des métiers de logistique, de conception et de recherche.

 

L’après-midi, petite promenade en bateau dans les fjords : on y découvre un mode de vie  assez étonnant, où des maisons sont isolées sur des îles. Nous sommes par la suite partis à la découverte du centre-ville d’Oslo. Retour à l’hôtel en métro, qui fait penser à un petit train de montagne. Fin de soirée à la piscine, jacuzzi et sauna. Dernier jour : quartier libre. Un grand merci à Schlumberger pour ce merveilleux cadeau et à Eric pour son accueil et sa gentillesse. Nous n’aurions jamais pensé que de nous intéresser à un sujet comme celui de la dengue nous aurait permis d’arriver jusqu’en Norvège !